samedi 18 novembre 2017

Interview vidéo de Robert Pattinson et Josh Safdie aec ODENtertainment

...Où comment bien commencer une interview avec une histoire de pet ! 



Traduction :

Robert : Ce kiné en Allemagne a dit que ce n'était pas mon dos, il a dit 'vous avez des gaz bloqués dans votre intestin, ça peut faire des années'... Désolé. 
Journaliste : Pas de soucis, ça va être le départ de notre interview vous parlant de...
Robert : de pets coincés depuis 7 ans. 
Josh : Comment tu t'en es débarrassé ?
Robert : En poussant sur mon estomac. 
Journaliste : C'est la façon la plus étrange de commencer une interview... Rob vous disparaissez complètement dans ce rôle, j'ai du mal à croire que personne ne vous ait reconnu. Comment est-ce possible ?

Nouvelles interviews vidéos de Robert Pattinson avec MTV UK

Parlant d'une scène qui a été coupée au montage :



Traduction :
Il y a tellement d'images mémorables de vous qui marquent après avoir vu le film, je me demandais quel été votre souvenir le plus marrant du tournage ?
Robert : Je crois que c'est une scène qui a été coupée du film, j'adore cette scène où je parle avec Tahliah, la jeune fille dans le film, elle improvise une scène où elle parle de la manière dont elle s'occupe de son grand-père paralysé et j'essaie de la forcer à avoir cette conversation pour savoir si elle le renifle. 
Josh : Non le dialogue disait que c'était le mari de sa grand-mère, il lui demande si elle change ses couches et elle répond que oui, qu'elle ne veut pas en parler et il lui demande à quoi ressemble son ***** 
Robert : On devait coupé ça !

Qui Robert verrait-il pour Jouer Edward dans un reboot ?



Traduction :
Je sais qu'on vous questionne sur Twilight tout le temps, c'est tellement iconique, si vous deviez choisir quelqu'un pour jouer Edward dans un reboot, qui choisiriez-vous ?
Robert : Je ferais probablement un casting entièrement féminin. 
Qui pourrait prendre ce rôle ?
Robert : Je suis nul avec ces questions, je ne connais personne... Meryl Streep. 

Source

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Robert Pattinson se réinvente dans Good Time - Nouvelle interview avec Vanity Fair


Traduction :

Jouer un criminel avec une maladie mentale a apporté à la star de Twilight ses meilleures critiques et une nouvelle attitude à propos du cinéma. 

Soucieux et distant, deux adjectifs souvent associés à l'acteur Robert Pattinson, c'est peu pour décrire actuellement l'ancienne idole de 31 ans. Le visage du parfum Dior Homme, avec une mâchoire tranchante et un regard intense, a plutôt le rire facile et passe un vrai bon moment. C'est peut-être parce qu'il a les meilleures critiques de sa carrière pour son rôle de petit voleur qui cumule les idées délirantes dans Good Time de Josh et Benny Safdie. C'est peut-être parce que les paparazzi l'ont finalement laissé tranquille et qu'il joue dans les films qu'il a longtemps voulu faire. Ou peut-être parce que sa vie est, tout simplement, géniale. Apparemment, même les esprits sont d'accord.


Robert Pattinson parle de Good Time, High Life, de l'Irlande et bien plus avec Irish Times


Version anglaise en attendant la traduction :

Robert Pattinson is gleaming just as surely as his odd little golden splodge of hair at the front. Today that blond bit is made especially visible by a close crew cut. He’s in strikingly chipper form. I’m not sure I was expecting chipper.
Having worked with Werner Herzog, David Cronenberg, Anton Corbijn and, as we meet, Claire Denis, Pattinson has blossomed into the one of the most interesting actors of his generation. Still, he has never been the kind of performer you’d confuse with such great, boozy, storytelling carousers as Peter O’Toole.

“How did those guys do it?” Pattinson says. “It’s the most amazing thing. How can you operate at that level while simultaneously sabotaging yourself? Have you read that Andre Agassi biography? I can’t get over it. So he was still seeded. Around 30th in the world, I think. And he was addicted to crystal meth. And he’s also gluing his wig to his head with polymer cement. So he’s playing a five-set tennis match. On meth. With a wig cemented to his head. How crazy is that?” He laughs. “I mean, I can’t do anything if I’m slightly tired. Or if I’ve drunk two cups of coffee. After two cups of coffee I’m literally incapacitated.”


Photos et Vidéos de Robert Pattinson aux Governors Awards à Los Angeles - Le 11 Novembre 2017

C'était la surprise sympa d'hier soir, Robert a assisté aux Governors Awards avec Josh Safdie, c'est un gala organisé chaque année par l' "Academy of Motion Picture Arts and Sciences", c'est au cours de cette soirée que sont remis les Oscars d'honneur (cette année, les artistes récompensés étaient Charles Burnett, Owen Roizman, Donald Sutherland et Agnès Varda.) 




Nouvelles photos et vidéos de Robert Pattinson au gala de charité de la Fondation Fred Hollows à Los Angeles - Le 15 Novembre 2017

vendredi 17 novembre 2017

Nouvelles photos de Robert Pattinson quittant la salle de sport à Los Angeles - Le 17 Novembre 2017


Robert Pattinson parle de sa préparation pour Good Time dans une nouvelle interview avec The Belfast Telegraph


Version anglaise en attendant la traduction :

Robert Pattinson threw himself into the rough and tumble world of Queens for crime thriller Good Time - even trying to pass as his character in public while off-camera. The notoriously private actor tells Georgia Humphreys about getting lost in the role

Robert Pattinson might have a famous face, but he would rather you didn't pay any attention to it. He's so fond of going incognito that he has changed his appearance as much as possible since he became a global superstar in the Twilight Saga - the series of fantasy films based on the books of American author Stephenie Meyer, in which he played vampire Edward Cullen - and often adopts something of a homeless-chic aesthetic.

Today his luscious locks, so lusted after when he played Edward, are shorn into a buzz-cut.

For his latest film role, in the frenetic New York crime drama Good Time, they are bleached within an inch of their life.

Nouvelle interview de Robert Pattinson lors du Festival du Film de Savannah


Traduction :

Certaines personnes pensent que les acteurs anglais sont parmi les meilleurs au monde. Qu'en pensez-vous ?
Robert : Vraiment ? Je ne sais pas. J'ai l'impression que tous les acteurs britanniques vont à Los Angeles de toute façon. Je n'ai jamais vraiment remarqué une telle différence. Je suppose que les britanniques sont plus pâles. 

Quel sera le votre prochain projet ?
Robert : Je vais faire un film avec le réalisateur Colombien Sergio Aguero l'année prochaine et un autre film qui s'appelle "Le diable tout le temps" avec Antonio Campos. Et un film avec Olivier Assayas également. 

Y-a-t-il eu un rôle qui a été plus difficile pour vous dans votre carrière ?
Robert : Pas particulièrement. Vous essayez et trouvez les choses les plus difficiles que vous pouvez. Je pense qu'à chaque fois que je commence un film, j'ai l'impression que cela va être impossible. Ensuite, vous vous y habituez au fur et à mesure. Mais oui, tout semble assez stimulant et gratifiant. "Good Time" était assez dur et aussi "The Rover", mais j'ai eu beaucoup de temps pour y réfléchir. C'est difficile quand vous devez vous précipiter. Si vous avez assez de temps pour vous préparer, vous êtes toujours bien. 

En réponse à une question sur son parcours professionnel, il a répondu :
Ça a été un voyage étrange pour moi et je suis devenu de plus en plus passionné à ce sujet. Mais quand vous voulez vraiment quelque chose, cette difficulté de départ avant que vous y arriviez peut vraiment nuire à votre estime de soi. Je pense qu'au départ, je ne savais pas ce que je faisais, donc c'était un peu rigolo et je ne prenais pas trop les échecs au sérieux. Je pense aussi que de vraiment aimer les films et de ne jamais laisser partir cette passion rend les choses plus faciles.

En réponse à une éventuelle possibilité de réaliser à l'avenir :
Peut-être. Je pense que je dois d'abord atteindre un certain niveau de respect. Je n'ai pas l'impression d'avoir le droit de dire à un autre acteur quoi faire pour le moment. Donc peut-être dans quelques années. Je dois d'abord devenir un adulte, mais je n'en suis pas encore là. 


Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Good Time a de quoi faire sourire Robert Pattinson - Nouvelle interview avec Los Angeles Times The Envelope

Avec en prime de nouvelles photos :


image host image host image host image host image host

Update : Ajout d'une nouvelle photo et d'autres de meilleure qualité :

image hostimage host image host image host

Traduction :

Il y a un peu plus de dix ans, j'ai rencontré Robert Pattinson dans la banlieue de Portland, Oregon, sur le tournage du premier film "Twilight". Il était à peine célèbre, juste un acteur britannique discret apparemment heureux de parler de tout et de rien avec un journaliste quelconque, visitant le tournage durant une longue pause cigarette.

A l'époque, il était légèrement reconnu pour son rôle modeste dans un film "Harry Potter", mais comme tout ceux qui étaient impliqués dans la production, il ne savait pas que "Twilight, la romance pour jeune adulte qu'il était entrain de tourner, le catapulterait en mégastar. Au fil des ans, nos chemins se sont à nouveau croisés pour un film ou un autre, mais il n'a jamais semblé aussi à l'aise pour parler de son travail. Ce Pattinson est peut être parti depuis longtemps.

Le Robert Pattinson qui s'est assis pour parler de sa performance acclamée dans Good Time de Joshua et Benny Safdie, rigole beaucoup et porte un sourire sincère sur son visage pendant la majeure partie de notre interview. Quand je mentionne son comportement apparemment nouveau, Pattinson insiste sur le fait que c'est grâce à son amour sincère pour le thriller et parce que c'est "sympa quand d'autres personnes l'apprécient également au point d'en parler."


Robert Pattinson, Josh et Benny Safdie parle de Connie et Good Time avec Moviefone - Nouvelle interview vidéo



Traduction
:

Josh : En 2017, c'est une façon irréaliste de s'enfuir avec un tas d'argent, de braquer une banque, c'est purement une idée romantique et c'est une idée qui est perpétué par les films. Lorsque nous écrivions le scénario, il y avait une histoire qui faisait parler, de ce gars dans l'Ohio, ce polonais, qui braquait des banques en se déguisant en Afro-américain et ça a marché. Il a fiché le camp après 14 braquages, le masque qu'il utilisait était fabriqué par une société à los angeles qui s'appelle SPFX et le gouvernement leur a demandé d'arrêter la production, car beaucoup de gens braquaient des banques avec ces masques. 
Robert : J'aime les personnages extrêmes, c'est plus amusant à jouer, même quand je lisais le scénario il y avait tellement de parties qui étaient drôles et vous ne saviez pas quoi ressentir à son sujet. Ce mec prend vraiment des décisions graves la plupart du temps et il y a toujours quelque chose là que vous aimez et vous comprenez pourquoi vous êtes en quelque sorte  ok avec ce mec, vous ne le détestez pas vraiment après coup, enfin j'espère. 

Nouvelle photo de Robert Pattinson avec le cast de High Life

Source Via

mercredi 15 novembre 2017

Le club change de nom !

Depuis le temps que Robert dit qu'il n'aime pas le surnom de Rpattz, je crois qu'il était grand temps que le blog s'adapte !! 

Pas de changement radical, le nouveau nom ne change pas beaucoup du précédent, nous avons simplement opté comme vous avez pu le constater pour "The Robert Pattinson Club" (en toute simplicité ^^ 😂), le temps de faire les changements un peu partout sur le blog et les réseaux sociaux, le nom de Rpattz Club va encore persisté quelques jours :) 

le compte facebook et twitter du blog reste le même mais les adresses url changent :
https://twitter.com/RPattinsonclub
https://www.facebook.com/pg/robertpattinsonclub/

L'équipe du blog, Sabine & Patty.